Trois domaines d'actions prioritaires
et toujours le même engagement !

L'ensemble des actions de Vivre en Famille suit la même ligne directrice, en faveur de la protection de l'enfant et de la promotion de la famille, et respecte une éthique et des valeurs fortes, fondements de l'association.

L'enfant au cœur de nos missions

L'adoption d'enfants handicapés ou non, en France et à l'étranger

Vivre en Famille est OAA en France depuis mars 1997. A l'origine, elle était spécifiquement orientée vers l'adoption d'enfants français porteurs d'un handicap mental et/ou physique.
Depuis sa création, Vivre en Famille a su trouver 300 familles adoptives pour ces enfants, souvent abandonnés par leurs parents devant la difficulté du handicap.
L'adoption d'enfants handicapés mentaux s'est considérablement réduite depuis une dizaine d'années du fait des progrès de la médecine qui prévient mieux ce type de naissance. En 2013, deux adoptions d'enfants porteurs de trisomie 21 ont abouties (sur 12 demandes de placement).

L'adoption internationale concerne des enfants avec ou sans particularité, depuis 1998.

L'association est officiellement habilitée dans plusieurs pays d'Afrique : Djibouti (dès 1998), République démocratique du Congo ( depuis 2008), République Centrafricaine (depuis 2010) et Bénin (depuis 2014). La Zambie et le Kenya sont actuellement des pays à l'étude.
A la demande du Ministère des Affaires Étrangères, l'association vient également d'ouvrir des missions sur les États-Unis.
Depuis sa création, Vivre en Famille a pu redonner un bonheur familial à 1200 enfants étrangers, accueillis en France. A chaque fois, elle accompagne les familles dans le pays d'origine et réalise un suivi régulier pendant de nombreuses années.
L'association reçoit entre 500 et 600 demandes d'adoption par an. En 2013, elle a pu faire aboutir 93 dossiers.

Le handicap

Dans son combat pour le droit à la différence, Vivre en Famille a rapidement compris qu'il fallait sécuriser l'avenir des enfants handicapés mentaux, restés orphelins et devenus inaptes à l'insertion professionnelle à l'âge adulte.

Dès 1993, l'association acquiert une grande propriété dans l'Orne (Les Forges de Varenne - Champsecret, également siège de l'association) dans l'objectif de créer un foyer de vie à taille humaine, capable de faire évoluer les adultes handicapés dans une ambiance familiale.

Ce centre mixte accueille 21 résidants, âgés de 25 à 60 ans, placés à la demande des Départements français. Ils sont entourés par une équipe de 22 salariés qui leur proposent de nombreuses activités pour les occuper en permanence : artistiques, sportives et bien-être, esthétiques, sorties loisirs et culturelles, atelier couture, cuisine, informatique, etc.

L'humanitaire et la solidarité

Si l'action de Vivre en Famille était au départ, tournée vers l'adoption et le handicap, Edith et Maurice Labaisse ont rapidement (dès le début des années 2000) développé le volet humanitaire car « c'est un parallèle moral avec le pays » explique Maurice Labaisse. « On ne peut décemment pas se servir d'un peuple pour devenir parent, avec tout le bonheur associé, sans s'intéresser aux pays lui-même et sans essayer d'améliorer les conditions de vie, d'éducation et de santé des enfants sur place ».

Aujourd'hui, Vivre en Famille consacre une part importante de son action à l'humanitaire (28% du budget global), dans deux domaines privilégiés : le social et le médical.

Concrètement, ces actions prennent plusieurs formes :

  • Financement de projets complets (reconstruction d'une école détruite par des pluies diluviennes, construction d'une bibliothèque en zone désertique ou d'un dispensaire-maternité),
  • Soutien local aux orphelinats (amélioration des conditions de vie, de nutrition et de soins) et à la scolarité (financement du fonctionnement de plusieurs écoles),
  • Envoi de containers humanitaires (aide alimentaire, matériel scolaire et médical,
  • Vivre en Famille intervient en tant qu'ONG à Djibouti (depuis 1998), en RDC (depuis 2004), Centrafrique (depuis 2010), Bénin (2011) et Zambie (2014).

Le programme SERA (Solidarité Enfants Roumains Abandonnés)

Compte tenu de l'expérience en termes d'accueil en France et de solidarité internationale, Care France a demandé à Vivre en Famille d'être son relais pour s'impliquer dans le suivi et l'assistance des familles d'accueil d'enfants roumains abandonnés et malades, venus se faire soigner en France.

Ce programme est étroitement associé à l'organisme SERA-Romania en Roumanie qui gère des structures d'accueil et de soins localement. Depuis 2007, Vivre en Famille a ainsi accompagné 120 enfants roumains et familles d'accueil.

VEF en images